Elles l’ont fait ! Après un match compliqué et tendu, les Niss’Angels, poussées par leurs supporters, sont allées chercher la qualification sur le parquet de Fribourg. Retour sur cette soirée.

Entame de match compliquée pour nos joueuses qui ont du mal à rentrer dans cette partie, enchaînant les maladresses aux tirs, et n’arrivant pas à convertir les possessions. Côté Fribourg, le schéma est identique, et les rouges et noires rentrent au vestiaire avec deux petits d’avance sur les locaux (26-28).

Le début du troisième quart-temps est largement en faveur des Niss’Angels, qui reviennent sur le terrain sérieuses et appliquées. Les protégées de Rachid Meziane vont alors avoir jusqu’à 9 points d’avance. On pense alors que le plus dur est fait, mais suite à des faits de jeu évitables (faute antisportive puis faute technique), les locaux vont reprendre espoir sous l’impulsion de leur public, jusqu’alors discret. Ainsi, les Niss’Angels termineront le 3ème quart-temps avec seulement deux points d’avance (48-50).

La dernière période s’annonce donc tendue, et Fribourg va même mener de 4 points à seulement 3 minutes de la fin. Bien emmenées par la capitaine Romy Bär, les Niss’Angels se reprennent et s’assurent une qualification historique pour les 16è de finale de l’EuroCup. Score final (62-68)

Rachid Meziane soulignera après le match la performance de son équipe aux rebonds. (53 pour Nice, 31 pour Fribourg).

 

Après le soulagement du buzzer final, les joueuses ont partagé un moment de joie avec leurs supporters ayant fait le déplacement.

received_10211293403750237

 

Dans l’autre rencontre du groupe G, Basket Landes s’est imposé dans les prolongations face à Venise. Les Niss’Angels sont donc seules premières au classement. Même si le prochain et dernier match de poule qui aura lieu le 14 décembre à Venise n’aura aucune incidence sur la qualification, il déterminera l’équipe qui sortira première de la poule.

 

classement-j5-eurocup

 

 

Côté performance individuelle, on notera les double-double de L. Kamba (16 pts & 11 rebonds), R. Bär (10 pts, 11 rebonds), et V. Macaulay (13 pts & 11 rebonds).