Dans une rencontre entre deux formations au coude à coude au classement (2v-4d), ce sont les lyonnaises qui font parler en premier leur collectif, 5 paniers, 5 marqueuses différentes, 6-12 au bout de 4 minutes.
Les Niss’Angels continuent de subir les assauts des rhodaniennes qui leurs infligent un 14-4 pour virer largement en tête à la fin du premier quart (12-26). Les joueuses de Jimmy Verove parviennent par la suite à stabiliser l’écart autour des 15 points, le duo Robert (17 pts) / Toure (16pts) répondant aux intérieurs lyonnaises qui inscrivent pas moins de 17 des 19 points de leur équipe.
Sur un dernier panier de Coulibaly les niçoises rentrent aux vestiaires avec 13 unités de retard (32-45).

A leur retour sur le parquet le visage des locales a changé, elles accélèrent et, sur un panier à 3 points d’Alix Duchet reviennent à seulement deux longueurs (45-47). La salle se reveille et commence à croire au retour des Niss’Angels, mais une nouvelle fois la force intérieure lyonnaise menée par Petters (21pts) permet de retrouver un écart confortable (54-64) à l’entame du dernier acte. La chance des niçoises se sont envolées, l’ASVEL déroule et inflige un 14-0 pour terminer le travail.

Au final l’écart est large 67-86, les esprits sont désormais tournés vers le prochain match à La Roche samedi soir.