Traiteur du Sport logo vectorise

Ce Samedi 10 décembre 2016, 11 de nos joueuses du centre de formation encadrées par Alexandre MICHAILOFF (responsable du centre de formation) et Alexandre THIERS (responsable commercial) se sont rendues chez notre partenaire Le traiteur du sport à partir de 8h30, dans le cadre d’un atelier ludique de cuisine, animé par son gérant Johannes FAUST.

Dans le cadre de son partenariat avec le CNB 06, Le traiteur du sport livre tous les jours pour le centre de formation des repas adaptés à l’activité sportive, dans le programme du centre de formation et du sport santé.

Au programme de la journée : la confection d’un plat, avec l’aide des filles présentes. Nos jeunes niçoises se sont donc essayées à la cuisine, dans la bonne humeur.

 

Interview de Johannes FAUST, gérant :

johannes

 

  • Johannes, quel atelier as-tu proposé à nos joueuses aujourd’hui ?

C’était un plat qui pouvait se décliner en entrée, une salade qu’on peut également manger avec du poulet. Avec cette recette, j’ai voulu montrer la modularité qu’il y a autour d’un plat. C’était un plat facile pour essayer de faire participer les filles, et pour montrer que la cuisine peut aller très vite, sans beaucoup d’ingrédients ou d’ustensiles.

  • Les joueuses ont-elles joué le jeu ?

Pour l’heure matinale, elles étaient appliquées et ont joué le jeu. Elles avaient l’air contente d’être la et j’ai pu voir la bonne cohésion qu’il y a au sein du groupe.

  • As-tu l’habitude d’animer ce genre d’événement ?

Je donne déjà des cours de cuisine mais pour des particuliers dans un cadre privé, composé de 6 personnes maximum, à la demande des clients.

  • Ton activité professionnelle doit être croissante à l’approche des fêtes ?

La première moitié de décembre c’est assez calme. j’ai beaucoup de demandes d’informations pour Noël mais les gens ne sont pas encore décidés. Ca bouge beaucoup plus la deuxième moitié de décembre, et le gros gros c’est à partir du 20 décembre.

  • Un petit mot sur le partenariat actuel avec le CNB 06 ?

Le partenariat se passe bien. Il arrive que les filles aient des difficultés avec les légumes, mais je trouve que les repas sont adaptés. Je leur ai aussi demandé ce qu’elles mangeaient, pour mieux les connaitre et ainsi adapter leurs repas, sans tomber dans la malbouffe.

  • Quel serait ton projet pour un prochain atelier ?

Pour une prochaine fois, on pourrait faire quelque chose qui va encore plus dans leur sens, comme par exemple décliner une recette autour des pâtes. Quelque chose d’autre que des simples pâtes au beurre accompagnées d’un steak haché qu’elles ont l’habitude de se faire.

 

 

Interview de Léa Bender, joueuse et participante de l’atelier :

lea

  • Léa, qu’avez-vous fait pour cette matinée cuisine chez notre partenaire ?

Pendant cette matinée cuisine, Le traiteur du sport nous a accueilli dans sa cuisine pour faire une salade à base de céleri, pomme, noisettes, raisin sec, salade et poulet. Nous avons donc mis la main à la pâte pour l’aider à composer cette salade. Nous avons ensuite goûté notre préparation.

  • As-tu appris des choses aujourd’hui ?

On a eu l’occasion de discuter un peu avec Johannes qui a répondu à nos questions. Il nous a montré quelques unes de ses épices et j’ai appris que la lavande pouvait être utilisée dans la préparation de dessert. Je ne savais pas que la lavande pouvait être cuisinée.

  • Est-ce que tu as vu des joueuses plus à l’aise avec un ballon qu’avec un ustensile de cuisine entre les mains ?

Oui j’en ai vu ! J’ai même eu peur que l’une d’entre elles se coupe un doigt !

  • Trouves-tu que ce genre d’événement a un impact positif pour la cohésion de groupe ?

Nous ne sommes pas restées très longtemps, mais je pense que oui, en effet, ce genre d’événement permet de partager des moments ailleurs que sur le terrain, ce qui améliore la cohésion de groupe.

  • Pour finir, sur le plan personnel, as-tu appréciée cette journée et aimerais-tu refaire des événements de ce genre ?

Oui ça va j’ai passé un bon moment. Cependant si on refait ce genre d’événement, si on pouvait éviter les samedis matins, le sommeil c’est précieux !

 

 

Pour finir, voici quelques photos de la matinée :